ACCUEIL | EXPLORATION | CARNETS DE BORD | SMEAGOL | A la recherche des Gardiens…

A la recherche des Gardiens…

18/01/3303:

La route fut donc calculée pour passer par des étoiles de types spectrales sur lesquels le ravitaillement en hydrogène est possible.

Un peu plus de 900AL en 124 Sauts…

C’est complètement confiant que j’engage le FSD pour réaliser le premier saut.

Le voyage fut long, long, très long: 3 jours à aligner les sauts et à se positionner longuement près d’étoiles afin de ravitailler avec du matériel très peu performant…

C’est avec un certain soulagement que je réalise mon entrée dans le système SYNUEFE ZL-J D10-119 puis l’insertion en orbite autour de la planète définie par La Ligue des Cartographes comme meilleure candidate possible à des vestiges.

Arrivé peu après le Cmdr Sapulse aux coordonnées de rendez-vous, je me pose pour attendre le regroupement des autres Cmdr.

Smeagol_0030

Ce fut l’occasion d’admirer les talents de pilote de certains, maniant avec dextérité leur gros ASP explorer, afin de venir me saluer de la main, cockpit contre cockpit.
Smeagol_0031
Les consignes furent données et les axes de progression définis.
Smeagol_0032

Je fut rapidement distancé dans mon tour autour de la planète par les puissants vaisseaux des autres Cmdr.
A part un site de crash d’une sonde humaine, mon tour de planète dura plusieurs heures et fut plutôt désertique….
Smeagol_0033

A mon retour au point de départ, je me retrouvai seul, les recherches ayant été également négatives pour les autres Cmdr.

Après une nuit de repos sur place, je décidai de partir vers une autre lune du système ayant retenue mon attention.
En effet cette dernière est marquée par un cratère d’impact relativement conséquent sans traces d’éjections de matières comme c’est le cas habituellement.
L’exploration minutieuse de ce cratère en partie dans la pénombre se révéla là aussi négative…
Smeagol_0034
Smeagol_0035

Il ne me restait plus qu’à envisager le voyage retour.

Souhaitant bidouiller mon FSD pour tenter de gagner quelques AL sur chaque saut, je ne fus capable que d’endommager gravement le système électrique du vaisseau.

Il me fallait absolument recharger le système électrique afin de pouvoir lancer les réacteurs sous peine de rester bloqué au fond de ce cratère à tout jamais…
Smeagol_0037

La solution fut trouvée par l’exploitation de panneaux solaires embarqué en soute.

Il fallut cependant attendre une petite dizaine de jours pour que la révolution de la lune veuille bien faire lever l’étoile du système par-dessus les crêtes du profond cratère dans lequel je me trouvais et illuminer les panneaux solaires montés à côté du vaisseau.

C’est avec une certaine jubilation et un grand soulagement que j’entendis le bruit du lancement du réacteur.

Le retour vers la bulle humaine allait être long et il le fut !!!!

Smeagol

Voir aussi !

La chute

Le Cmdr Sméagol terminait sa première phase de reconnaissance sur les systèmes présents dans la …

Un commentaire

  1. Vous avez de vrai talents d’ingénieur Cmdr Smeagol et réussir à vous sortir ainsi des situations les plus critiques relève du génie mécanique 😁

Laisser un commentaire