ACCUEIL | EXPLORATION | CARNETS DE BORD | DISCO CAT | A Krait power implies Krait responsabilities. Ou quelque chose comme ça.
carnetdebord_krait_13

A Krait power implies Krait responsabilities. Ou quelque chose comme ça.

Entrée du 30 juin 3304

Hé bien. Quand je disais dans mon entrée précédente que la distance Colonia-Bulle semblait de plus en plus courte, je ne plaisantais pas.

Quatre heures de route, un petit somme, et trois autres heures plus tard, Herodotus Dock était visible depuis le cockpit du Flying Cat, mon fidèle Asp Explorer.

carnetdebord_krait_00

“- Herodotus Dock, contrôle du trafic. Lakon Delta India Sierra, demande bien reçue. Vous êtes autorisée à apponter sur la plate-forme 16. Cela fait plaisir de vous revoir, Commandante. Je suis tenu de vous rappeller pour respect de l’article 23b des lois de transit en spatioport qu’obstruer l’entrée de la station est une crime puni de mort.”

Arrivée sur le pad, mon Asp dans un état déplorable après 22 000 années-lumière de voyage n’avait guère d’allure. Je me suis empressée de commander un check-up complet ainsi qu’un coup de peinture aux services correspondants. Puis, j’ai rapidement vendu les données d’exploration collectées sur le retour depuis Pythéas, même si clairement, le but n’avait pas été d’explorer : j’avais à peine lancé le scanneur de découverte le temps que le récupérateur de carburant fasse son office, pour aussitôt continuer mon chemin.

Lisant les news du Galnet, j’appris que Lakon comme Faulcon DeLacy avait tous deux étoffés leurs offres en réponse à la menace Thargoïde grandissante. Et si l’Alliance Challenger semblait être une bonne variante du Chieftain sorti des chaînes de production en début d’années, le Krait MkII me fit de l’oeil instantanément.

Il fallait que j’aille voir ça. Mais d’abord, repos !

Suivie de Poko, je retournais à mon appartement qui donnait sur le dock et m’endormait en regardant aller et venir les vaisseaux…

Entrée du 2 juillet 3304

Conformément à mes demandes, le Klepto Kitty nouvelle incarnation m’attendait au pad 41. J’y avais fait transférer tous les modules de mon ancien Python, et j’y avais fait installer les mêmes commodités pour mon chat que ce qu’il y avait sur l’ancien vaisseau.

Transportant quelques affaires, et mon chat dans sa caisse, je restais un moment ahurie lorsqu’enfin je débouchais dans le hangar. Le design de cette bestiole était vraiment magnifique ! A défaut d’un choix aussi large de peintures que pour le Python, je l’avais fait peindre en violet.

Je m’étais approchée de l’ascenseur amenant à la porte arrière en admirant les moteurs. Lakon et DeLacy étaient les seuls ces dernières années à proposer des vaisseaux avec des designs tout neufs ! Enfin on arrêtait de juste adapter les anciens design aux capacités et technologies modernes, on les incluait directement dans la conception, et il était temps !

Niveau puissance de feu, j’avais mis de côté l’armement de mon Python pour tenter quelque chose de neuf sur ce Krait, seul le temps dira si c’est une bonne idée ou non, mais trève de détail, ce qui m’a le plus soufflée c’est quand je suis entrée !

Des coursives au design moderne, basique mais fonctionnel, le logo au faucon se voyait peint en rouge sur les portes coulissantes blanches. La soute et la structure interne était aussi malléable que sur le python ou presque : inclure une baie de chasseur, même si vous pouviez stocker du cargo à l’intérieur si vous préfériez, a coûté de la place malgré tout.

carnetdebord_krait_03

Le pont était le plus beau qu’il m’ait été donné de voir depuis un moment, mais rassurez-vous : Faulcon DeLacy aime nous laisser un accès aisé aux nappes de câbles, et le Krait MkII n’est pas différent ! Pas de doute quand vous regardez autour de vous, c’est bien un vaisseau du fabricant !

carnetdebord_krait_11

Contrairement au Python, ce ne sont pas deux sièges mais trois au total qui sont inclus, et la vue est meilleure. De plus, la personne au poste de pilotage est bien au centre, et ce sera je pense assez confortable comparé là encore au Python.

carnetdebord_krait_06_par_phoenix

En tout cas, Poko a déjà commencé à jouer avec les câbles, comme il le faisait sur le Python… Pour lui pas de doute, le Krait est adopté !

carnetdebord_krait_03

Il ne m’a pas fallu longtemps pour aller tester en conditions réelles les performances, et je dois bien le dire : l’armement d’un python avec l’addition d’une baie de chasseurs a du mordant. Côté boucliers et coque, c’est pas aussi solide que le précédent vaisseau DeLacy, mais c’est tout de même supérieur aux vaisseaux Lakon… au prix d’une maniabilité moindre. On ne peut pas tout avoir. Mais ces moteurs, c’est vraiment quelque chose !

carnetdebord_krait_01hd

D’après mes calculs, on peut aussi faire de ce vaisseau un bon vaisseau d’exploration, dépassant les 50 années-lumière de portée de saut, à l’aide de ces nouveaux modules issues des découvertes technologiques d’Aegis et Ram Tah faites sur les sites trouvés en début d’année… D’ailleurs, il faudra que je vous en parle, de ça. Mais ça sera une autre fois, car j’ai des tas de cartons à déballer moi, et des rumeurs à aller vérifier…

carnetdebord_krait_12

Disco Cat

Après une enfance douloureuse et la perte de ses parents, Catherine Dussey avait besoin d'une nouvelle vie. Laissant son passé derrière elle, elle se consacre désormais au transport de marchandises vers les nouveaux systèmes colonisés pour aider à leur développement, ainsi qu'à l'exploration, en tant que Commandante Disco Cat.

Voir aussi !

carnetdebord_thargo_attaquesurphoenix

Il faut toujours faire attention à ce que l’on souhaite…

*Entrée du 26 septembre 3303. Système Pleiades Sector OI-T C3-7.* Sur les capteurs du Leapy …

Laisser un commentaire