ACCUEIL | SCIENCES | ARCHEOLOGIE | Affaires Non Classées : retour à Synuefe

Affaires Non Classées : retour à Synuefe

Depuis que les ruines mystérieuses du système Synuefe d11-102 XR-H ont été découvertes fin octobre 3302, le site est devenu un centre d’intérêt à haute valeur ajoutée attirant des centaines d’explorateurs essayant d’en révéler les secrets.

De son côté, l’ingénieur Ram Tah a annoncé son intention de mener un programme de recherche exhaustif dans le but d’en apprendre davantage sur le site. Lors d’un point presse, Ram Tah a fait la déclaration suivante: « La découverte des ruines antiques de Synuefe est extrêmement importante, et le site est incontestablement digne d’une étude des plus approfondie. Je suis donc dans la position privilégiée de pouvoir me consacrer entièrement à l’étude des données du site dans le cadre d’un vaste projet de recherche. J’espère que par le décodage de ces données, nous pourrons en apprendre davantage sur la civilisation à l’origine de cette incroyable découverte. »

Indépendamment, LGC mène ses propres investigations autour des vestiges et a déjà procédé à de nombreux relevés de terrain localisant précisément les principaux éléments archéologiques découverts à ce jour.

map_def2
Synthèse schématique des relevés de terrains © La Guilde des Cartographes

Loin de tout triomphalisme malvenu, nos équipes restent convaincues que « le site est très loin d’avoir livré tous ses secrets et qu’il serait totalement aberrant de se satisfaire uniquement de la seule partie visible des choses ».

Un message suffisamment clair à l’attention de tous ceux qui, sous couvert de pensée unique corporatiste, tenteraient de barrer la route à une approche scientifique libre et indépendante d’un patrimoine universel qui appartient à tous et à chacun.

Kadima Kalgar

Après avoir prêté allégeance à la Fédération et soutenu activement Felicia Winters pour ses positions à la tête du combat abolitionniste, Kadima reste convaincu que l'esclavage trouve ses racines dans l’ignorance, l’intolérance et la cupidité et qu'il est impératif d'éradiquer définitivement ce fléau sous ses formes modernes. C'est dans ce contexte que "Kadi" se décide à rejoindre le système 32MU Serpentis et la Guilde des Cartographes dont les valeurs humanistes de liberté et d'indépendance sont les garantes d'un engagement sans faille.

Voir aussi !

HIP_14909_01

Mission de reconnaissance – HIP 14909 – (Spoiler inside)

Hier soir, une reconnaissance à la surface de HIP 14909 par Toshiro, rejoint par un freelance …

3 commentaires

  1. Je me demande si le positionnement des artefacts n’aurait pas un lien avec les étoiles, un type spectral par type d’artefact ? J’enverrai cette idée à LGC. Merci Kadima pour cette carte très détaillée !

  2. Merci pour ces précisions. En effet ce site n’a pas encore livré tous ses secrets !

  3. Les possibilités de traitement des données étant limitées à bord d’Icarus I, ce serait génial si nous pouvions mettre le super-calculateur Toshiro à contribution sur l’analyse croisée des datas ! Je pense notamment à ce que tu évoques Alane y ajoutant les calculs relatifs à l’alignement de 3 des 4 transmetteurs selon un axe qui titille notre curiosité, d’autant plus qu’un signal caché pourrait également être de la partie ! Passionnant, certes, mais pas gagné pour autant !

Laisser un commentaire