ACCUEIL | LES ORIGINES | Cmdr David Kainou

Cmdr David Kainou

*Warning, corrupted data, reconstructing* c̵̭̑̏́̈́̈̈́͘͝o̴͎̯̫̹̰̝̭̪͑͛ȑ̷̨̢̫̬̘̗͚̺̬͋͛̄̒̂͒̔͜͝r̸͚̫͙͚̺̈́̆̽̂̓͝ų̷̧͙̰͖̺͚̫̟̖̼͈͙̾̉͋̉p̴̜̫͔̼̼̻̪̠͔̄͒̓̿̾̑̉͊ţ̶̘̩̪̣̖͓͖̼͉̥̇̐͆̌͌͆̉͒̕̕͜͝͝ͅe̴̛̛̱̜̗̮̜͚̯̿̎͂͂̽́̈́͐̔̚̕͜͜͠͝ͅď̸̡̼̠̝̪̫̪̫̗͚͉̋̍͋͆̓͒̋̐́̽̽ est arrêté après avoir monté une arnaque de grande ampleur, il se retrouve au centre pénitentiaire de Ĩ¢ÖŅĉŮ¼Åµęĕ½ÇĝśŮğ±ť, il est engagé (Ou acheté, suivant le point de vue) par le Président Kainushi de Kainou Space Lines qui le fait entrer dans la grande famille KSL en lui offrant sa licence de pilote et sa nouvelle identité, CMDR David Kainou.

 

Cmdr David Kainou
Cmdr David Kainou, Photo de licence de pilote.

“N’oubliez pas que nous retrouvons et “traitons” systématiquement les “employés démissionnaires” voilà ce qui nous avait été dit le jour du briefing dans le vaisseau pénitentiaire de ⓝ̨̢͔̱̪̾̽̆̀̽̕ⓞ̶̨̨̹̰̘̈́̓͆̂̕͠͞ⓘ̲̺͔͚̻͔̎̈̀̄̃̈́͘͞͞ͅⓛ̡͎̟͓̪̞̟̈́̿͒̃͋̇͜͝ⓚ̡͚̟͎͙̞͚̯͙̓̿̀̆̂͒͛̏̚͜ⓐ̧͔̫͈͚̜̟̭̱̭̊̑͛̄̑̏͗͝ⓡ̸̛͖͓̤̟͙̳̗̊̔̓̒̆͗͢͡ⓔ̵̢̼̗͎̩͉̥̱͋͐̐͛̕ͅⒽ̵̠͈̙̥͔̑̇̔̋̋̆͜͟ ⓔ̵̡̻̦̺̙̮̌̎̊͆̈͊̀͆́͞ⓗ̷̡̡̧͎̭̞͚͔̥͂̓̑̃̚ͅⓉ̶͙̩̳̞̰͂͐̉̾̒̔͑̍ J’écoutais attentivement cet homme dégarni se tenant devant la quinzaine de personnes conviée au réfectoire du centre correctionnel. “Des collaborateurs” des “futur membres d’une grande famille” qui auront décidés de “repartir de zéro”. Je fus le seul à signer les contrats et à partir pour les bureaux de Kainou Space Lines.

A l’accueil, j’ai été envoyé directement au bureau du président. Étrange qu’ils envoient des criminels directement dans le bureau du boss. J’entrais dans la salle. Je ne sais pas ce qui m’a le plus surpris. Était-ce de voir le bonhomme qui m’a recruté assis en combinaison de vol dans le fauteuil du président ou le fait qu’il était en train de jouer avec des petites figurines de vaisseau en bruitant des “pew-pew” avec la bouche, interrompu de “Kabooms”.

“Yo assied-toi” dit-il me désignant une chaise, en continuant de jouer le temps que je m’installe, aucunement décontenancé. Des contrats à signer, ma formation à la fédération des pilotes tous frais payés. “Bienvenu David Kainou, passe ta licence, une nouvelle vie t’attends
-Moi c’est pas Da…
– Non, tu fais parti de la famille de Kainou Space Lines, ce nom t’empêchera de l’oublier !
– Ah…
– Départ dans sept minutes, n’emporte rien avec toi; vide tes poches dans la poubelle la plus proche, prends tes papier à l’accueil. Le Cacargo express t’attends pour t’emmener. Bonne formation fiston”

Ce fut mon premier entretien avec ce drôle d’excentrique, le président Kainushi. Ce n’est qu’en arrivant sur le pad que mon nez se rendit compte que la langue du président n’avait pas fourché. Je suis accueilli par “Kah Kainou”, un homme de petite stature, complètement chauve, au teint blafard et visiblement en sous-poids inquiétant, filiforme, les joues creusées. Pendant le voyage il eut le temps de m’expliquer qu’il était aussi un ancien détenu, comme tous les “Kainou”. Il avait hérité de ce nom suite à son premier entretien, il n’était pas satisfait du prénom “Kevin” qui lui avait été attribué. Une fois revenu, il lui avait affecté ce Python, nommé le Cacargo. avec interdiction d’en changer sous peine de “licenciement” et que le service comptable lui laissait à peine de quoi manger sur son compte en banque malgré les millions qu’ils gagnait sur les stations agricoles qu’il livrait.

Kah Kainou, Pilote du KSL Cacargo express
Kah Kainou, Pilote du KSL Cacargo express

Contrôle du compte en banque, monitoring des vaisseaux et exécution sommaire en cas de désaccord avec un président psychologiquement instable. En gros, j’ai cru à une opportunité, je me retrouve en esclavage ?! Le contrat était à durée indéterminée, et l’entretien préalable au licenciement se déroulerait dans une nacelle de sauvetage lancée en direction du soleil le plus proche. C’était donc ça le prix d’une nouvelle vie et d’une nouvelle identité chez Kainou Space Lines ? Si j’ai appris quelque chose de mon ancienne vie, c’est que la seule personne qu’on ne peut pas arnaquer, c’est quelqu’un d’honnête. Après ma formation de pilote, je reprends ma vie en main !

Quelques mois plus tard, licence en poche, il est temps de me séparer de mon “maître” qui aime se faire appeler Président, et une chose est sûre, il faut que je trouve un moyen de me débarrasser de ma laisse, quoi qu’il en coûte et me trouver de quoi subvenir à mes besoins de pilote exilé. J’ai entendu parler de Colonia… Explorateur, colon ? Il parait qu’il y a une guilde d’explorateurs à la fois présentes ici et à Colonia. Il est temps de me rapprocher d’eux avant de monter ma disparition. Les rejoindre m’assurera des contacts et une raison légitime à mes dépenses. J’ai un délai légal d’un mois avant d’avoir mes finances complètement sous contrôle de KSL.. Je pense qu’il serait de bon aloi que je m’en aille avec un “petit cadeau” !

David Kainou

*Warning, corrupted data, reconstructing* µęĕ½ÇĝśŮğ± est arrêté après avoir monté une arnaque de grande ampleur, il se retrouve au centre pénitentiaire de Ĩ¢ÖŅĉŮ¼Åµęĕ½ÇĝśŮğ±ť, il est engagé (Ou acheté, suivant le point de vue) par le Président Kainushi de Kainou Space Lines qui le fait entrer dans la grande famille KSL en lui offrant sa licence de pilote et sa nouvelle identité, "CMDR David Kainou". Et si partir loin lui permettait de se séparer de sa nouvelle "famille" ?

Voir aussi !

Capture

ANCIEN – Coccinel

Il va falloir que vous soyez ouvert d’esprit, mais bon je ne me fais pas …

4 commentaires

  1. Cher Cmdr Kainou, nous espérons que la Guilde des Cartographes sera en mesure de vous offrir une expérience d’un tout autre calibre !

    Certes, et comme tout un chacun, nous faisons notre devoir, mais nous usons aussi de nos droits afin de garantir l’expression de valeurs communes à tous les Cartographes.

    Vous serez très certainement sollicité, sous peu, dans le cadre d’une mission spéciale qui viendra finaliser votre intégration parmi nous, si toutefois le cœur vous en dit.

    Tenez-vous prêt à toute éventualité.

  2. Cmdr David KAINOU.

    Heureux que vous ayez pu trouver une solution pour vous débarrasser de vôtre esclavagiste.

    Je me doute que cela ne va pas être très facile.

    Mais comme l’a précisé le Cmdr Kadima KALGAR, après la mission spéciale que vous aurez effectuée avec succès, je l’espère, vous pourrez embrasser les valeurs de LGC et profiter de l’expérience des pilotes de la guilde.

    Nous serons là pour vous aider à trouver la plénitude d’une vie faîte de découvertes et d’amitié.

    Bienvenue, et à bientôt dans nos rangs Cmdr KAINOU.

    • Merci commandeur ! En parlant de profiter de l’expérience de la guilde, je ne suis pas le seul à devoir m’extraire des griffes d’un esclavagiste. J’ai une idée qui pourrait peut-être permettre de rendre leur liberté a quelque personnes en plus de moi-même. Il faudra que je demande conseil à l’un de vous autour d’un verre.

      o7

Laisser un commentaire