ACCUEIL | EXPLORATION | DIONYSOS – A la conquête du volcanisme et des geysers

DIONYSOS – A la conquête du volcanisme et des geysers

Une partie de l’expédition a décidé de poussez plus loin les recherches en attendant les derniers cartographes. On nous a fait remonter que le secteur regorgeait de lunes en pleine mutation. Différents types de volcanisme ou de geysers ont été découverts.

dionysos_lgc_010

Des cristaux de tailles impressionnantes motivaient l’analyse détaillée du site.

dionysos_lgc_011

Même s’il est plutôt difficile de mettre à jour ces sites rares, fort est de noter que LGC a plutôt eu de la chance ce soir là.

Merci à tous ses membres pour nous permettre de vous informer en temps réel, et de l’utilité scientifique de l’évènement. Ceci est que pur spéculation, cependant un mécanicien dédié à la maintenance des chasseurs nous aurait soufflé que la chance à même permis de fêter cette soirée avec des canisters de liqueur de contrebande trouvé sur cette même lune. Très étonnant vu les distances séparants le système de celui de 32 MU Serpentis.

dionysos_lgc_002
Suivant Précédent
dionysos_lgc_001w

dionysos_lgc_002w
dionysos_lgc_003w
Suivant Précédent

 

Alane Dessalé

Fondateur et rédacteur en chef de 32 MU Starnews. Il débute en tant que pigiste à FED Action, alors journal libre Fédéral basé à Cosi. Après l'horreur du "Blue Vortex" il démissionne, ne supportant plus la ligne éditoriale devenue propagande militaire. Il refait surface quelques années après en sortant un livre sur les manipulations médiatiques "Déconnexion" et se rapproche d'un de ses anciens amis de Cosi devenu leader d'un groupe d'explorateurs. Afin de l'aider dans sa mission humaniste, il reprend la plume et monte le Starnews.

Voir aussi !

616954194_preview_Fuel Rats

WE HAVE FUEL. YOU DON’T.

Lequel d’entre vous n’a jamais vécu ce petit quart d’heure de profonde humiliation quand les mains deviennent …

3 commentaires

  1. Effectivement, ce n’est pas de l’expédition pour petits bras puisque nous avons bien compris qu’il s’agit de siffler un maximum de liqueur de contrebande ! Mais compte tenu de l’importance des moyens déployés à en juger par la taille du corps expéditionnaire au sol, on ne peut que tirer son chapeau devant les objectifs scientifiques atteints en si peu de temps. A ce rythme là, je m’explique mieux les maux de tête ressentis par certains pilotes et dejà placés sous suivi médical en raison de possibles mutations éventuelles. Affaire à suivre au plus près dans un prochain article de la rédaction ? J’ai hâte d’en savoir plus !

  2. De ce que nous savons en OFF, les prochaines cuvées devraient-être de bien meilleures qualités. Espérons le ! Autrement le risque que les Cartographes oublient de rentrer est très grand.

  3. Croisons les doigts cher Alane Dessalé pour que tout se passe selon les plans préalablement peaufinés car nous avons là la fine fleur de nos maîtres explorateurs totalement exposée à des dangers encore inconnus. J’attends avec impatience l’article de synthèse des données recueillies autant que le bulletin de santé du corps expeditionnaire…

Laisser un commentaire