ACCUEIL | EXPLORATION | CARNETS DE BORD | DIONYSOS :: Semaine 2

DIONYSOS :: Semaine 2

Une deuxième semaine encore plus tranquille que la première. La routine d’une exploration longue durée s’est mise en place, que ce soit au sein du convoi en général aussi bien que de l’équipage de l’Excelsior. Selon les rapports, nulle destruction de SRV n’a été signalée.

Le dernier waypoint n’a pas été extrêmement fructueux, mis à part la découverte d’une sonde de l’Alliance et, évidemment, la beauté de cet environnement nébuleux.

Suivant Précédent
bubble-sector-lx-t-b3-1-20161111-232819
bubble-sector-lx-t-b3-1-20161111-231545
Suivant Précédent

Depuis le départ, j’essaie de privilégier les bivouacs à terre : une gravité, même d’un quart de G, est toujours plus facile à appréhender que l’apesanteur totale. Bien que, de temps en temps, une pause en orbite autour d’une aquatique ou d’une géante colorée est toujours un spectacle qui nous ravit tous. L’écran du mess des officiers n’affiche plus que les images des caméras extérieures dans ce cas-là !

Suivant Précédent
Suivant Précédent

Et que dire du spectacle d’une étoile à neutrons… aussi incroyable que dangereux. Bien que la dangerosité soit toute relative : à condition de ne pas s’endormir aux commandes (bien que je ne pense pas qu’une telle erreur puisse arriver à nos pilotes chevronnés), c’est un objet tout à fait intéressant pour un explorateur.

Et il semble bien que cela soit l’idée de l’Archigraphe, pour notre prochain waypoint.

 

Thamos Konran

Mentor de La Guilde des Cartographes et responsable de la division Serpentar, le bras armé de LGC, il est surtout l’œil de la guilde, via l'ORACLE.

Voir aussi !

HighResScreenShot_2018-02-04_19-49-05

Parce qu’il faut avoir des perspectives d’avenir…

Entrée du 5 février 3304 Catherine était assez stressée suite à son constat récent concernant …

Un commentaire

  1. Je confesse envier cette tranquillité toute relative : quand je pense que j’en suis encore à soudoyer grassement des ingénieurs pour qu’ils daignent améliorer mon “Icarus I” et que je me trimbale quotidiennement une horde de pirates hargneux à mes basques, j’avoue que ces grands espaces me font rêver ! Bon voyage vénérables explorateurs et faîtes nous rêver encore et encore ! N’oubliez pas la chance que vous avez et que même la routine y est exceptionnelle !

Laisser un commentaire