ACCUEIL | DOSSIERS | ARCHIVES | BREVES | Les superpuissances galactiques au bord de la crise

Les superpuissances galactiques au bord de la crise

Herodotus Dock | 32 Mu Serpentis | 05 novembre 3306

Les superpuissances galactiques au bord de la crise ?

Après de longs mois de torpeur essentiellement liés au conflit territorial contre les Thargoids, la vie politique et économique semble reprendre ses droits dans la Bulle. Mais sous un calme de surface, l’agitation bat son plein et pas nécessairement au profit du bien commun. État des lieux.

L’AllianceAllianceInsignia

En marge du conflit contre les Thargoids, l’Alliance a massivement investi au cours des trois dernières années. Le développement de vaisseaux susceptibles de contrer l’avancée des flottes xenos  dont le Type-10 Defender, l’Alliance Chieftain, l’Alliance Challenger et l’Alliance Crusader ont coûté énormément de ressources même si le partenariat technique et industriel avec Lakon Spaceways a certainement contribué à alléger la note. La participation dans la création et le maintien d’AEGIS, une organisation scientifique dédiée à la recherche sur les Thargoids qui a utilisé les ressources et les connaissances partagées des trois superpuissances, a singulièrement plombé le bilan mais nettement moins que la colonisation de la nébuleuse Witch Head qui compte désormais 16 systèmes et 21 stations sous tutelle de l’Alliance. Pas plus tard que la semaine dernière, des forces thargoids ont été de nouveau signalées en masse au coeur de la nébuleuse mettant en évidence la précarité et la fragilité des investissements consentis à ce jour dans des systèmes où rien n’est acquis d’avance, loin s’en faut.

L’Empire EmpireInsignia

Empêtré depuis plusieurs semaines dans la contestation de ses propres fondamentaux de valeurs politiques et sociétales par la faction marliniste (ALNM) qui prône une ouverture politique aux idéaux démocratiques, l’Empire voit son autorité mise à mal. En effet, l’Empire a été secoué par une série d’attaques terroristes contre quatre spatioports le 10 septembre 3306 qui ont été menées par l’Armée de libération néo-marliniste, une faction paramilitaire extrémiste vouée à abolir la monarchie par la force et à la remplacer par un système de représentation par des sénateurs élus. En conséquence, quatre jours plus tard, l’ALNM a également assassiné le prince Harold Duval. En représailles, la Marine Impériale s’est lancée dans une vaste opération antiterroriste visant à anéantir l’ALNM. Croyant que les partisans de l’idéologie marliniste plus modérée collaboraient avec la l’ALNM historique, radicale et violente, la Marine Impériale a tenté des arrestations massives de marlinistes. Des millions de personnes ont ainsi fui leurs systèmes natifs ou d’adoption pour échapper à la persécution et à l’emprisonnement, et c’est ainsi que le 20 octobre 3306, beaucoup étaient arrivés dans plusieurs systèmes fédéraux périphériques. L’Empire a officiellement demandé que les réfugiés soient renvoyés, mais l’ambassadeur fédéral Jordan Rochester a refusé catégoriquement et a demandé au Congrès fédéral de leur accorder l’asile. On apprenait également aujourd’hui que l’Imperator Hadrian Augustus Duval a été gravement blessé dans une tentative d’assassinat perpétrée par des extrémistes néo-marlinistes. Suite à l’assassinat du Prince Harold Duval le 14 septembre 3306, le groupe paramilitaire a juré de « couper toutes les têtes de l’hydre Duval », et appelle tous les citoyens à se soulever et exiger la démocratie. De quoi largement alimenter les débats au sein de l’Empire dont la gouvernance ultra-conservatrice s’accommode mal d’évolutions sociétales qui pourraient fortement accroître les tensions géopolitiques avec la Fédération.

FederationInsigniaLa Fédération

Le 18 septembre 3306, dans la foulée de la conclusion d’une enquête criminelle conduite par le bureau du procureur fédéral sur le désastre du Starship One, le technicien en chef Rory Webster du Federal Navy Engineering Corps a été arrêté et accusé de meurtre de masse et de trahison. L’enquête a affirmé que Webster était à l’initiative de modifications non autorisées du FSD à bord du Starship One peu de temps avant son départ pour la tournée officielle de l’ancienne présidente Jasmina Halsey en mai 3301. Webster a avoué et révélé plus tard que l’amiral de flotte Lucas Vincent était le commanditaire qui avait ordonné le sabotage du Starship One, conduisant à l’arrestation de Vincent pour complot en vue de commettre un meurtre et haute trahison. En raison de l’étroite amitié de Vincent avec le président fédéral Zachary Hudson, le public et certains médias ont conclu que Hudson avait été impliqué dans un complot pour assassiner Halsey. En conséquence, le soutien à Hudson et au Parti républicain avait fortement chuté le 19 octobre, si bien que le Parti libéral a retrouvé le soutien de la majorité pour la première fois depuis bien des années.

Entre le refus d’Hudson de publier une déclaration sur l’Amiral Vincent et le départ d’une douzaine de membres du Congrès ayant démissionné en signe de protestation pour éviter d’être associés à ce que certains prétendent être “le crime du siècle“, la Fédération vient d’accorder, à compter de ce jour, l’asile aux réfugiés politiques marlinistes provenant de l’Empire, à la suite d’un vote du Congrès en faveur de Felicia Winters sapant directement l’autorité du président Hudson en sus d’affronter idéologiquement directement l’Empire, ce qui ne s’est pas vu depuis l’Affaire des Balanes sur Maia en 3303 qui mettait en opposition frontale la Fédération et l’Empire dans une lutte stratégique pour le contrôle des ressources de méta-alliages dans les Pléiades.

En résumé

De conclure que si la menace Thargoid aura été certainement enterrée un peu trop vite au fil de résurgences dont on pourrait très bien considérer qu’elles ne font juste que tester périodiquement nos défenses face à un ennemi dont on ignore tout, la montée en puissance de l’affrontement et la “drôle de guerre” qui ne fait que commencer, entre Empire et Fédération, coûtera inévitablement très cher à la communauté galactique.

Si deviser pour mieux régner –Divide et Impera– reste une stratégie politique et sociologique toujours d’actualité, on peut s’attendre à des lendemains pas forcément souverains pour les superpuissances et encore plus difficiles pour la communauté des pilotes indépendants dont nous sommes. Car sur ces chemins noirs, personne ne vous indique ni comment vous tenir, ni quoi penser, ni même la direction à prendre.

Druuna Brea depuis Herodotus Dock | 32 Mu Serpentis | 18:30

Druuna Brea

Ancienne holo-danseuse dans les mondes d'Achenar, Drunna Brea est précédée d'une réputation plutôt sulfureuse diamétralement opposée aux qualités intrinsèques de cette jeune femme qui a courageusement choisi de s'émanciper de tout dogmatisme militant. Brillamment reconvertie aux métiers de l'information et de la communication, on la dit également proche du Syndicat des Pilotes pour lequel elle aurait effectué de nombreuses missions avant de rejoindre la rédaction du StarNews.

Voir aussi !

ED-Majestic-Class-Interdictor-Capital-Ship-Empire

L’Empire se casse les dents à Eurybia

Awyra Flirble Dock | EURYBIA | 08 octobre 3306 L’Empire se casse les dents à Eurybia ! Le …

Laisser un commentaire