ACCUEIL | EXPLORATION | CARNETS DE BORD | DISCO CAT | L’expédition démarre, l’aventure aussi.

L’expédition démarre, l’aventure aussi.

Entrée de journal : 13 janvier 3305*

Pour ne pas se heurter les uns les autres, nous sommes éparpillés sur des kilomètres autour de la balise de tourisme faisant référence à la première expédition Distant Worlds. Les checks de dernière minutes sont effectués, tous au vert. Je suis entouré pour notre groupe des cartographes Kadima Kalgar et Olocrom.

Une image du Flying Cat mkII devant la balise de tourisme "Distant Worlds" dans le système Pallaeni.
Une image du Flying Cat mkII devant la balise de tourisme “Distant Worlds” dans le système Pallaeni.

Puis, l’heure de départ arrive. Dans les comms, les messages défilent si vite qu’il m’est impossible de suivre tous les propos tenus. Et alors que Poko observe tous ces flashes lumineux des vaisseaux effectuant leur saut, les vibrations du FSD de mon propre vaisseau gagnent en puissance, et j’engage alors les gaz pour valider et ouvrir le tunnel vers le witchspace.

L’occasion en quelques secondes de se remémorer tout ce qu’on a vécu depuis l’obtention de la licence de membre de la Fédération des pilotes et tout ce qu’on a fait, vu depuis. Comment l’incroyable est devenu quotidien, routinier. Mais la flamme est toujours là : la soif de découverte, l’envie de voyager là où peu sont passés avant nous, voir même d’être les premiers représentants de Sol, Humaine et Chat, que verront des êtres vivants sur un système inexploré, tout en s’assurant de ne pas perturber leur habitat.

Vol d'essai, il y a quelques temps, du Flying Cat mkII
Vol d’essai, il y a quelques temps, du Flying Cat mkII

Le FSD, les milliers d’années-lumière parcourues… Oh, ne vous méprenez pas, j’en ai mangé, des “al”, mais je cherchais juste à faire la route entre la Bulle et Colonia rapidement, emmener des passagers vers de belles destinations ou faire de courts voyages… J’en ai vu des tunnels hyperspatiaux et des jolis coins… Mais ce n’est pas comme une expédition, où chaque pilote prend le temps de proprement analyser chaque système, chaque corps céleste, en restant dans le vide pour plusieurs semaines, ou dans ce cas-ci plusieurs mois.

Et l’on se rend alors compte, à nouveau, du caractère exceptionnel de ce que nous sommes en train de faire quotidiennement sans même y penser.

Le slogan officiel de l’expédition est “Un voyage de découverte”. Dans mon cas, je dirais même “Un voyage de redécouverte”.

Direction : Omega Sector VE-Q b5-15… mais avec quelques arrêts sur la route pour de jolies vues.

C’est parti !

Disco Cat

Après une enfance douloureuse et la perte de ses parents, Catherine Dussey avait besoin d'une nouvelle vie. Laissant son passé derrière elle, elle se consacre désormais au transport de marchandises vers les nouveaux systèmes colonisés pour aider à leur développement, ainsi qu'à l'exploration, en tant que Commandante Disco Cat.

Voir aussi !

une_wp8

Dernier jour en espace civilisé

Entrée de journal : 17 Mars 3305En route vers l’étape 8 L’espace. L’ultime frontière, comme …

Un commentaire

  1. Chère Commandante, je me réjouis de savoir l’astrochat Poko et le Cmdr Olocrom à nos côtés pour cette longue aventure dans l’espace profond. Sachez que c’est avec grand plaisir, après avoir salué la veille le Cmdr Kainou aux commandes de son somptueux Belu, que je vous ai finalement rejoint hier soir lors de notre étape dans le merveilleux système HR 6164 qui offre des panoramas et des frissons à couper le souffle : de quoi commencer le périple de la plus belle des manières et en bonne compagnie !

Laisser un commentaire