ACCUEIL | DOSSIERS | ARCHIVES | BREVES | Mise à jour prochaine de notre batterie de capteurs par la Fédération des Pilotes
ED-Lavecon-2018-15-817x320

Mise à jour prochaine de notre batterie de capteurs par la Fédération des Pilotes

Bonjour (ou bonsoir) cartographes !

Pour la fin de l’année 3304, une mise à jour logicielle aura lieu via upload distant, sans intervention de votre part, concernant vos scanners de découverte et scanners de surface.

Comme il va de soi que nous autres cartographes devront être prêt.e.s, voici le détail du fonctionnement prévu, qui change beaucoup de notre système actuel, ce qui a des inconvénients, mais aussi beaucoup d’avantages.

1. La découverte du système

Comme actuellement, le processus de découverte d’un système commence par l’activation du scanner de découverte, avec son bruit de klaxon spécifique à la fin du processus.

Là où aujourd’hui, cela remplit la carte du système avec tous les corps célestes et leurs orbites, ce système a néanmoins le désavantage de vous forcer à vous rapprocher pour avoir assez de détails afin de constituer la découverte.

Le nouveau système est quelque peu… différent.

Suite au coup de klaxon, vous serez amené.e.s dans cette interface :

Scan système étape 1

Vous pouvez y voir plusieurs choses :

      Au milieu, un peu vers le bas, uUne bande de fréquence réglable correspondant aux différentes émissions renvoyées par les corps célestes détectés.
      Un peu partout, des “formes” bleues, plus ou moins visibles selon la distance, indiquant la direction d’un corps céleste détecté dans la gamme de fréquence d’émissions
      Si vous réglez la fréquence de recherche à un point spécifique, des symboles apparaîtront dans la barre de fréquence et autour du cercle/viseur central, pour vous indiquer la direction de ce signal. Plus la distance est important, moins la direction indiquée sera précise
      Un pourcentage en bas à gauche de l’avancement de la découverte des corps célestes présents dans le système

Tout cela a pour but de vous permettre de “regarder” un corps céleste détecté, et d’activer un ciblage. Si vous regardez bien au bon endroit, ce ciblage va détecte orbite, propriétés du corps céleste (toutes les propriétés si vous avez un scanner de surface) et tout ceci sans vous éloigner de l’étoile.

Scan système étape 2

A cette étape, vous avez découvert le corps céleste et avez le tag “Découvert en premier par” si vous êtes la première personne à découvrir ce corps céleste.

Je le répète donc, la découverte ne nécessite plus de voyager jusqu’aux différents corps célestes… excepté s’ils sont loins, pour rendre leur ciblage un peu plus simple… mais nul besoin de s’approcher autant qu’auparavant.

2. Le scan de surface

Ce module n’a pas lui aussi reçu une mise à jour.

En effet, vous avez été nombreux.ses à vous demander pourquoi ce module prenait un compartiment interne au lieu d’être uniquement en utilitaire… et vous savez désormais pourquoi : ces modules peuvent transporter des micro-sondes, capables de supernavigation pour quelques secondes.

Elles vous permettront, enfin, d’arrêter d’utiliser vos yeux pour chercher des choses spécifiques sur les surfaces des corps célestes. Leur but est de cartographier la surface dans la zone où elles arrivent avant de manquer de fuel et s’écraser.

Elles sont à lancer depuis la supernavigation, et comme vous en aurez une quantité limitée (après tout le module tient dans un emplacement de classe 1), il faudra apprendre à jouer avec l’angle pour couvrir une bonne bande de terrain scanné au lieu d’envoyer droit vers la planète (ce qui consommera plus de micro-sondes).

Voici à quoi ressemblera l’interface :

Micro-sondes du scanner de surface

Si vous cartographiez l’ensemble de la surface d’une planète, vous aurez un nouveau tag : “Cartographié intégralement en premier par” (nom temporaire).

Chaque sonde ajoutera dans votre panneau de navigation tous les points d’intérêt détectés : geysers, site thargoïde/gardien, balanes, les “arbres-cerveaux” et autres endroits notables.

(Hors Roleplay : tous les points d’intérêt non permanents détectés par le scanner du SRV ne sont pas concernés, comme par exemple les balises de navigation écrasées, les petites bases de minage, les containers éparpillées autour d’un petit crash…)

Mais ce n’est pas tout !

Envoyez une micro-sonde dans une région des anneaux d’une planète, et la sonde vous enverra toutes les coordonnées des zones où les matériaux/minéraux rares sont davantage présents !

ED-Lavecon-2018-06

Pratique pour aider nos collègues de Velorum à trouver les bons spots de minage !

Et ensuite ?

Tout n’est pas encore très détaillé, la Fédération des Pilotes continue en effet de travailler sur tout ceci, d’où les mentions “work in progress” ou “not final”.

En tout cas, avec l’habitude, il devrait être aisé de repérer si un type de corps céleste que vous recherchez est présent ou non d’un coup d’oeil sur ce qui se trouve dans la barre de fréquences des émissions.

Ce qui est pratique aussi, c’est l’absence de voyage vers un corps céleste pour enregistrer la découverte. Vous pouvez bien sûr toujours vous en approcher pour la vue, ou pour cartographier la surface !

Bien sûr il y a le défaut de pouvoir trouver bien moins vite quels corps célestes méritent un détour pour leur configuration ou leur aspect, car là où notre système actuel nous révèle tout au “klaxon”… ici il faudra s’orienter vers chaque forme bleue et la cibler pour remplir la carte système/avoir un aperçu et cela pourra en effet être plus long.

Il faudra voir une fois ce système en test si cette inquiétude demeure, mais je suis très confiante vis-à-vis de cette mise à jour, qui me paraît très intéressante lié aux changements sur les modules de minage… dont je n’ai pas encore parlé, tiens !

Disco Cat

Après une enfance douloureuse et la perte de ses parents, Catherine Dussey avait besoin d'une nouvelle vie. Laissant son passé derrière elle, elle se consacre désormais au transport de marchandises vers les nouveaux systèmes colonisés pour aider à leur développement, ainsi qu'à l'exploration, en tant que Commandante Disco Cat.

Voir aussi !

Synuefe EU-Q c21-10 abrite un site Guardian d'un nouveau genre.

Les nouveaux sites Guardians et leurs apports technologiques réveillent les puissances galactiques

07 MARS 3304 En panne de communication au cours des dernières semaines, les puissances galactiques …

2 commentaires

  1. Personnellement, je me réjouis de toutes ces nouvelles fonctionnalités qui contribuent à une nouvelle maîtrise à la fois des outils comme des talents. J’y vois aussi la possibilité de se laisser aussi guider par le “flair” propre à chaque explorateur et de rendre les découvertes plus gratifiantes que dans la version actuellement proposée. Enfin, il semblerait que l’identification des USS soit rendue plus efficace offrant ainsi aux pilotes plus de choix dans la sélection directe de leurs cibles. En tous les cas, un grand merci Commandante pour ce tout premier aperçu de ce qui va nous attendre prochainement !

    • Ce n’est qu’un aperçu, je compte une fois cette mise à jour effectuée tester tout cela en profondeur, et faire un bel article pour la rubrique “La division Pythéas vous fait découvrir…”

      Et ce fut un plaisir que de dégrossir les nouveautés !

Laisser un commentaire