ACCUEIL | EXPLORATION | CARNETS DE BORD | Rapport d’incident du 5 Mai 3303

Rapport d’incident du 5 Mai 3303

Rapport préliminaire de l’incident survenu le 5/05/3303 à bord de L’ASP Explorer OURANOS ; ID : LGC-RB.

  • Jour J :
  • Arrivé dans le système 2MASS J02334774+6128234, il s’agit du sixième système que je visite appartenant à un amas d’étoiles aillant particulièrement attiré mon attention. A vue d’œil on peut dénombrer pas moins de 150 étoiles de type O ou B
  • Exalté par l’opportunité d’un tel amas, d’une part par la rareté d’un tel regroupement d’étoiles et d’autre part par l’éventuelle opportunité d’apposer mon nom dans la base de données galactique pour l’une de ces étoiles. Mais voilà…
  • Arrêt total de tous les systèmes alors que le réacteur FSD était en charge.
  • Le compteur d’oxygène s’éclaire en affichage tête haute et le décompte de 7 minutes commence. J’enclenche les procédures standards de redémarrage. Voilà ma conjecture, les fortes radiations de rayons ultraviolets des étoiles de type O ainsi que leur vent solaire ont dû endommagé les systèmes et… Quelques chose cloche…
  • Pas de moqueries, ni de blagues, pas de remarques désobligeantes… Juste le silence… Nelliel n’est pas là. 5min 42s. C’est plus grave que ce que j’imaginais, le cœur de Nelliel est complètement autonome et tourne en circuit fermé, hermétique à toute intervention extérieure.
  • Si l’Aethereus est coupé cela réduit drastiquement les causes possibles de cette panne. En fait cela réduit la liste qu’à une seule possibilité ; des ondes gravitationnelles. Il s’agit du seul phénomène qui peut désactiver le système de transmission de données de Nelliel.
  • L’avantage c’est que je connais maintenant l’origine de la panne, cependant ces ondes n’ont pas pu désactivé l’ensemble du vaisseau… 3min 14s.
  • Une IEM ! C’est sans doute ça qui à griller le vaisseau ! Dommage collatéral engendré par la coupure de l’Aethereus, si c’est ça je devrais pourvoir relancer les systèmes de survie principaux via les circuits secondaires !
  • 1min 07s.

*Reboot system…*

*……*

*……*

*Systèmes principaux activés*

  • De l’air frais ! Une bonne chose de faite, maintenant réinitialisation de l’Aethereus.
  • Atteindre le caisson en alliage de graphène et d’iridium n’est pas chose aisé, quelle idée de l’enfuir si loin dans le vaisseau… Un simple recalibrage des faisceaux quantiques devrait suffire à rétablir le lien avec le cœur principal de Nelliel. Je me vois également dans l’obligation de détourné l’alimentation secondaire du vaisseau afin d’alimenter l’Aethereus. J’espère que cela tiendra jusqu’à Maia…
  • Moment de vérité.

-Nelliel ?!

-…..

-Nelliel ?? T’es là !?

-… Ahahah, tu as calé avec le vaisseau ou quoi !? Bah alors, on oublie d’appuyer sur l’embrayage !!

-Moi qui m’inquiétais de ton état, je ne sais même pas pourquoi je t’ai rebranché finalement !!

-T’inquiété ? Mais t’inquiété de quoi, le vaisseau pourrait être complètement détruit que je n’aurai rien. Le pire qui puisse arriver c’est que tu te retrouves seul et désemparé sans moi mon pauvre.

-C’est ça ouais, cause toujours. Bon je suis quand même content de t’entendre, on a du pain sur la planche vue l’état du vaisseau. Fait un diagnostic complet de tous les systèmes et des structures, il faut qu’on s’organise et qu’on reparte d’ici le plus vite possible.

-Entendu, tu n’as qu’à aller dormir en attendant tu m’as l’ai dans un piteux état.

-Bonne idée, à tout à l’heure.

  • Jour J+1 :
  • Après diagnostic, il semble que la surcharge électromagnétique a endommagé le générateur principal, le système de communication longue portée complètement HS, la balise de détresse s’est quant à elle déclenché mais son rayon de 50 AL me semble désespérément peu vue où je me trouve actuellement… Bon l’intégrité du vaisseau à quant à elle pas souffert, hormis l’éclairage externe et vraisemblablement une défaillance mineure des propulseurs. Le moteur FSD s’étant mis en sécurité il n’a pas souffert de la surtension.

-Nelliel, dresse la liste des priorités des systèmes à rétablir.

-La priorité absolue me semblé évidemment le générateur, les batteries de secours tiennent le coup pour l’instant mais elles ne sont pas éternelles. J’ai déjà optimisé la distribution d’énergie dans tout le vaisseau mais c’est temporaire.

-Entendu, ça ne devrait pas être insurmontable à réparer, on a pas été attaqué non plus, seul les circuits et composant électronique ont dû grillé.

-En effet mais autres choses me fait peur… Sans le générateur à ses pleines capacités, au moins 95% du fonctionnement nominal en tout cas, on peut ne pas être en mesures de redémarrer les moteurs. Ceci nécessite une quantité d’énergie considérable et j’estime pour l’instant qu’après réparation on ne pourra en tirer seulement 78%.

-Hmmm, chaque chose en son temps. Pour le moment le générateur afin d’assurer la lumière et l’apport en oxygène.

  • Jour J+7 :  12/05/3303

 

  • Autre souci, on a réussi à atteindre 83% de puissance du générateur mais ce n’est toujours pas suffisant pour rallumer le moteur. Nelliel propose de fabriquer une grande quantité de batterie, de les charger et de tout décharger pour l’allumage des moteurs. Je ne vois que ça de toute façon, le souci c’est qu’elle estime, en vue des composants disponibles dans le vaisseau et des besoins énergétiques des moteurs, le nombre de batterie à fabriquer à 132… Il n’y a plus qu’à.
  • Les systèmes du vaisseau sont stabilisés, aucun risque d’explosion, d’asphyxie, de panne d’énergie. Cependant malgré les réparations des systèmes de communications pas moyen d’envoyer ou de recevoir quelconques informations. Je me retrouve complètement coupé des actualités de la bulle et surtout de la Guilde.

 

  • Jour J+10 :  15/05/3303
  • Les réserves de nourriture ne sont pas un problème je partais pour un voyage de minimum 45 jours donc pour l’instant, avec un rationnement léger je peux tenir 60 jours.
  • 98 batteries sont déjà branchées, les premières commencent à charger, désespérément lentement mais elles chargent.
  • J’ai l’habitude d’être loin de toute civilisation et seul, mais jamais immobile, d’habitude j’explore, j’analyse, je recherche… Il faut que je m’occupe…

-Nelliel, donne-moi toute les données que tu as sur les 10 dernières secondes avant que tu sois coupé.

-Tu as de quoi faire, il y 36 pages de données enregistrées.

-Filtre ça, donne tout ce qui concerne les émissions en tout genre et les relevé cinématiques du vaisseau.

-Entendu, plus que 33.

-Tu te fiches de moi ?

-Non même pas, mais apparemment on a subi de grosses perturbations, ce qui explique l’incident.

  • Jour J+18 :  23/05/3303
  • Cette troisième semaine me semble interminable…
  • 42 batteries des 132 sont chargées et 27 pages des 33 sont lu.
  • Les communications sont toujours coupées malgré un reboot partiel, total et répété du système, à croire que l’on nous a isolé intentionnellement.
  • Jour J+32 :  6/06/3303
  • Je devenais complètement, parano, alors qu’il s’agissait juste de l’ensemble du réseau externe au vaisseau, qui sert d’antenne, qui étais à réparer et que Nelliel n’a pas jugé bon de m’en avertir. Je cite, « Tu ne m’as pas demandé ce que j’en pensais de cette panne ». Voilà, que rajouter de plus !
  • Les batteries sont chargées, demain on relance les moteurs.
  • Jour J+34 :  8/06/3303
  • Le redémarrage moteur est un succès, j’ai envoyé tant bien que mal un message vers la Guilde pour prévenir de mon état.
  • Retour vers la Bulle où de nombreux évènements ont l’air d’être arrivé, des histoires de thargoïds…

 

(À l’attention de mon assureur, M. Ekat, une indemnisation de 346.000 Cr est attendu en vue du contrat d’assurance que j’ai souscrit à votre société, plus 130.000 Cr pour le préjudice psychologique.)

CMDR Bumbullebee

Astrophysicien et ingénieur en aérospatiale, Rigel est également sorti major de sa promo de l'académie des pilotes ( Promotion 3303 ). Sa carrière était toute tracé, second à bord d'un capital ship impérial il allait devenir le plus jeune capitaine d'un Majestic Class Interdictor... Cependant un incident dans son laboratoire de recherche sur l'intelligence artificielle aura pour conséquence de le faire porté disparu deux semaines seulement après sa sortie de l'académie. Les dernières rumeurs émettent l'hypothèse qu'il aurait rejoint un groupe de pilote d'élite ayant pour nom, LGC.

Voir aussi !

Cmdr MADS Eclipse

RETROUVAILLES !!

  Entrée  10016        du 20/08/3304   Après être revenu de Colonia, j’ai passé mon temps …

3 commentaires

  1. Incroyable histoire ! On se demandait ce qui avait bien pu vous arriver !

  2. Vous avez évité avec brio et sang froid le triste sort habituellement réservé aux vaisseaux générationnels, du moins pour les rares épaves retrouvées à ce jour : félicitations Cmdr Bumbullebee o7

    Pensez toutefois à une visite médicale complète dès votre retour sur Herodotus, sait-on jamais …

  3. Au moins, nous voilà rassurés d’entendre de vos nouvelles !

    Et comme le commandant Kalgar le recommande, un check-up complet me semble de rigueur, ainsi que du repos !

Laisser un commentaire