ACCUEIL | EXPLORATION | CARNETS DE BORD | PHOENIX452 | Un nouveau vaisseau dans la flotte Serpentar : Excalibur

Un nouveau vaisseau dans la flotte Serpentar : Excalibur

L’arrivée des Thargoids annoncée recemment bouscule les codes de la bulle. La tension dans chaque station se fait sentir. Personne ne sait encore ce qu’il en ait. Sont-ils pacifistes ou au contraire viennent-ils pour nous exterminer ?

Meme si j’espere que nous pourrons ouvrir un dialogue pacifiste avec eux, il faut se préparer au pire. 32 MU Serpentis ne doit pas etre envahie et je me batterais pour ça.
Il faut donc que je mette toute les chances de mon coté. Et cela passe par le meilleur vaisseau de combat possible. La corvette fédérale.
Le Mjolnir est un très bon vaisseau, mais la corvette est plus maniable, ces 2 points d’emport de classe 4 en font une arme redoutable. De plus son bouclier est plus resistant.
Non définitvement, il faut que je mette cet anaconda au repos. Il a tres bien combattu mais il se fait vieux maintenant.

J’entrepris donc d’investir dans ce nouveau vaisseau. Mais il y a un hic. Seules les personnes ayant au moins les galons de Contre-Amiral peuvent prétendre à piloter cette arme. Il faut enormément de connaissance que les pilotes aquierent au fil du temps. Je n’avais malheureusement pas des années devant moi. Je ne suis “que” Capitaine de corvette, et pour devenir contre-amiral il me faut passer par 2 autres rangs intermediaires.

J’avais eu connaissance d’un programme experimental que le professeur Guedon du systeme Harma avait inventé consistant à inculquer de facon extemement rapide tout type de connaissance. Le sujet est placé en stase, on lui injecte certaines drogues et lui relie le cerveau à un ordinateur. Ce procédé est toutefois extremement couteux et dangereux. En effet, les drogues necessaires sont tres cheres et l’absorption massive d’information n’est pas sans danger, le sujet peut s’en trouver lobotomisé !

Mais je ne pouvais attendre. Il fallait que je prenne ce risque. Je me rendis donc à la station Gabriel Enterprise voir le professeur.

Je me présentais devant la porte ouverte de son laboratoire, il avait la tete plongé dans un microscope.

– Bonjour Professeur.

– …

– Professeur ?

– …

Je me raprochais de lui en lui mettant une main sur l’épaule. Il sursauta à ce moment et je fis un pas en arriere

– Oui ? Qui etes vous ? qu’est ce que vous voulez ?

– Bonjour Professeur, je suis désolé de vous avoir fait peur et de vous importuner. Je suis le Cmdr Phoenix.

– Et alors ? pourquoi vous venez me déranger ?

– Je dois passer l’examen de contre amiral de la fédération le plus vite possible et j’ai entendu dire que vous aviez inventé une machine qui pourrait m’aider.

– Oh….je vois de quoi vous parlez….c’est non. Laissez moi tranquille maintenant.

– Professeur, permettez moi d’insister, il n’y a que vous qui puissiez m’aider.

– Cmdr, l’utilisation de cette machine est extrement dangereuse et couteuse. Pourquoi voulez vous passez cet examen aussi vite ?

– Je veux pouvoir acheter et piloter une corvette fédérale.

– Prenez donc votre temps ! Pourquoi etre si pressé ? Vous avez besoin d’un nouveau jouet ?

– Ce n’est pas ce que vous pensez Professeur, l’arrivé des Thargoids rend tout le monde nerveux. Le fait de montrer aux habitants de mon systeme un arsenal militaire de cette sorte pourra les rassurer. Et surtout je veux etre le mieux équipé possible pour defendre notre systeme au besoin.

– Je comprends. Cmdr, il vous faudra dépenser 210 millions de crédits pour l’achat des drogues necessaire et je dois vous informer qu’il y a un risque mortel si votre cerveau ne supporte pas le flot d’information.

– Je sais déja tout ça Professeur. L’argent n’est pas un problème et je suis pret à prendre le risque.

– Très bien, revenez me voir demain matin à 7h et nous procederons à l’injection neurale. Je vous donne la liste des substances necessaires. Si vous etes aussi motivé que vous le prétendez, vous n’aurez pas de soucis à trouver ça.

– Merci Professeur.
Je repartie et me dirigea dans le systeme Dhanka sur la station Morrison Dock. J’ai pu trouver toutes les drogues se trouvant sur la liste. Je decidais de rester dormir sur place. Il etait déja tard. Le lendemain je me présentais au laboratoire du Professeur Guedon.

– Bonjour Cmdr, installez vous dans ce caisson de stase. J’ai pu recuperer toutes les informations dont vous aurez besoin pour passez votre examen. Je dois vous demander une nouvelle fois si vous etes toujours conscient du danger ?

– Oui Professeur. Allons-y.

– Bien, détendez vous et fermer les yeux.
Le professeur m’appliqua un casque sur la tete avec tout un tas de fils et il referma le caisson. Je sentis des aiguilles me piquer de la base du crane jusqu’au milieu du dos sur la longeur de ma colonne vertebrale. Au bout de 5mn, je commencais à me sentir tres fatigué. Je ne pus m’empecher de dormir.

A mon reveil, je ne portais plus de casque mais j’avais un mal de tete horrible. J’avais du mal à ouvrir les yeux, la moindre petite lueur etait impossible à regarder. Le professeur avait plonger son laboratoire dans la pénombre. Une chaise roulante etait apparue juste à coté du caisson.

– Comment allez vous Cmdr ?

– A part ce mal de crane, ca a l’air d’aller Professeur.

– Vous avez passé 16h dans ce caisson, vos constantes etaient stable et l’opération s’est bien passée. Vous allez avoir mal pendant encore quelques heures. Je vais vous aider à monter dans cette chaise et je vais vous emmenez vous reposer dans une chambre du laboratoire.

Il m’emmena  et m’aida à me poser sur le lit. J’ai dormis 24h d’affilées. Au reveil je me sentais bien. Et la lumiere n’était plus un probleme. Je sortie de la chambre pour aller remercier le Professeur. Je ne sais pas si l’operation avait vraiment fonctionné, je n’avais pas l’impression de savoir plus de chose, mais je lui faisait confiance. Je partie directement dans le systeme sol.

La fédération avait besoin d’énormement de pilote de differents grades, car ils se préparaient à la guerre contre les tharghoids. Ils avaient donc mis en place des salles d’examen où tout le monde pouvait aller. Ils étaient devenu beaucoup moins restrictifs sur les présentations.

Je m’installais donc sur une table où se trouvait devant moi un holopad sur lequel je pouvais choisir quel examen je voulais passer. Je choisis donc “Contre-Amiral”. Etonnement, toute les questions etaient simple. Des notions qui avant m’était completement étrangere me paraissaient aujourd’hui enfantine. Une fois fini, la machine m’annonca ma réussite. J’étais maintenant “Contre-Amiral”.

Il ne m’a pas fallu beaucoup de temps pour repartir à Herodotus, monter dans le Mjolnir et aller à Shinrarta Dezhra. Une fois apponté à Jameson Memorial, je demandais au chef mecanicien de désosser completement le Mjolnir pour tout mettre dans une corvette fédérale. Il jetta un oeil rapide et discret à mon insigne, me salua et s’executa.

Phoenix452

Le Cmdr Phoenix452 s'emerveille de toute les beautés que notre Galaxie peut nous offrir. Adore partir à l'aventure et avaler les années lumieres à la recherche d'un "Wahou". C'est pourquoi il était tout naturel pour lui de rejoindre la Guilde des Carthographes de l'Archigraphe Heath Huston. C'est là qu'il a pu pousser toutes ses limites que ce soit en combattant des pirates, en explorant les systemes, en commercant ou en minant. A l'affut de la moindre amelioration de sa flotte, et toujours pret pour soutenir les pilotes qui en ont le besoin.

2 commentaires

  1. Cette méthode d’apprentissage accéléré m’a l’air dangereuse, j’espère qu’aucun effet secondaire ne sera à constater.

    En tout cas, je suis heureuse de vous voir obtenir ce grade et ce vaisseau, commandant Phoenix !

  2. Cmdr Phoenix, toutes mes félicitations, mais quand même, prendre un tel risque.

    Je vous reconnais bien là, prêt à payer de sa personne pour assurer la défense de 32 mu Serpentis et de ses habitants. Heureusement que votre force intellectuelle et physique à contribué à votre succès dans cette épreuve.

    Encore bravo Cmdr !!

    Ps. A titre personnel, tu m’aurais beaucoup manqué mon ami !!

Laisser un commentaire